“Cigogne électrique” ~ par Bruicoleur

Il y a dans l’obstination quasi rimbaldienne – résolument moderne! – de cette cigogne à demeurer (c’est le cas de le dire) branchée sur le secteur quelque chose qui me touche beaucoup.

Volatile repérée sur l’excellent site Bruicoleur, réserve naturelle virtuelle pour oiseaux et insectes, où je vais observer un vivant qui a largement déserté les villes (ceci observé sans vouloir offenser pies, corneilles et autres pigeons ramiers qui fréquentent assidûment l’abreuvoir et la mangeoire de mon balcon).