Quand la “Remontada” d’Arnaud Montebourg dégringole en “Zemmourada”

Montebourg, grotesque contrefaçon de Bobby Kennedy n’a pas la moindre chance d’être élu président de la République. Tout au plus pourra-t-il s’enorgueillir – en maraudant sur les terres de l’extrême droite – d’avoir contribué au naufrage définitif de la gauche parlementaire française, dans le ridicule et la honte.