“Danse Panique” ~ Lucie Taffin & Jérôme Roubeau

 

Le nouveau CD de Lucie Taffin en prévente sur Helloasso.

Présentation du projet

Lucie Taffin, chant et accordéon
Jérôme Roubeau, batterie

Danse Panique c’est un « tour de chant pour originaux », une
réjouissance. Ce simple duo donne des impressions
symphoniques, c’est une explosion musicale née de l’envie de
chanter, de tirer, de taper, de jouer.

Danse Panique vient de réaliser son premier album, plein de tendresse, d’amitié et d’énergie

Origine du projet

Ils se sont rencontrés dans l’orchestre éphémère du TrackTour, une
tournée itinérante en tracteur initiée par le groupe Tournelune.
Ils sont musiciens de grand air, et apportent avec eux des chansons en
mouvement, des chansons de changement, de bouleversement.

A quoi servira l’argent collecté ?

La collecte servira à finaliser ce premier album, quatorze chansons à ouïr et frémir ; c’est-à-dire que maintenant nous nous occupons de la pochette, du livret, du pressage à 1000 exemplaires.
C’est l’opportunité de la prévente, pour vous, pour nous, avec les ambitions de la production à plusieurs et du mécénat pourquoi pas pour vos bourses inspirées.

Notre équipe

Lucie Taffin, chant et accordéon

Jérôme Roubeau, batterie

Adrien Rolet, enregistrement et mixage

Christophe Darlot, mastering

Nicolas Taffin, graphisme

Lucie sera le mercredi 11 août prochain aux «Rencontres du Maquis pour l’Émancipation», à Minerve.

“Jours de résistance, nuits de Plombs” (1 & 2) ~ La situation en Colombie vue par Andrea Adana (trad. Thomas Le Bonniec)

Andrea Aldana est une journaliste colombienne basée à Medellin. Dans cette chronique, publiée par Universo Centro le 11 juin dernier – que nous avons fait le choix de traduire et publier à notre tour – Aldana se rend à Cali, épicentre de la révolte colombienne, où la mobilisation entamée le 28 avril a été la plus durement réprimée. Des manifestations qui ont commencé en opposition à une réforme fiscale voulue par le gouvernement autoritaire du président Ivan Duque, dans l’ombre de l’ex président Alvaro Uribe. La jeunesse révoltée s’est constituée en bataillons de «Première ligne», et c’est à eux qu’Andrea Aldana donne la parole dans cet article, dont nous publions le premier volet aujourd’hui.

Vous pouvez lire l’intégralité de ce texte sur le site de la revue en ligne Blast. La seconde partie est ICI.