«Soyez maudits, assassins» ~ Depuis la Nouvelle-Calédonie, Louise écrit au préfet de police (1878)

Cette lettre est proposée à la vente par la maison Roumet.

Cette flamboyante lettre de Louise Michel, datée de Nouvelle-Calédonie (où elle est déportée), le 3 mai 1878, est adressée au préfet de police Félix Voisin et à ses semblables. En janvier, les républicains ont remporté les élections municipales en France; dans deux mois éclatera la grande révolte kanak.

Messieurs,

Ceux qui comme nous ont vu crouler l’empire sous le poids effrayant de ses fautes et de ses crimes peuvent vous voir crouler sous le même poids.

La mort et l’exil saluent votre chute et le glorieux avènement de la république égalitaire.

Soyez maudits assassins.

Louise Michel