“Le manifeste différentialiste” d’Henri Lefebvre réédité chez Grevis ~ Un «Rendez-vous de Claude» reporté

Un «Rendez-vous de Claude» devait se tenir ce jour. Je devais recevoir au Lieu-Dit, à Ménilmontant, les jeunes éditions Grevis, pour la réédition du Manifeste différentialiste d’Henri Lefebvre (préface de Renaud Lariagon).

Si le rendez-vous est reporté sine die, la sortie du livre n’est que décalée au 10 juillet prochain. Je ne manquerai pas de vous en reparler.

Éditions Grevis, 32, av. de Creuly 14000 Caen, editionsgrevis@gmail.com

Le manifeste différentialiste fut publié pour la première fois en 1970 (Gallimard). Cinquante ans après sa sortie, les éditions Grevis ont trouvé dans ce texte une acuité au présent. Les revendications identitaires et micro-identitaires semblent aujourd’hui freiner les luttes collectives. Mais l’identité, d’après Lefebvre, ne fonctionne pas tant par différence que par distinction. La différence au contraire procède de l’affirmation et du dépassement. Si le retour d’Henri Lefebvre dans le champ des théories de l’émancipation arrive enfin en France, bien souvent cet ouvrage majeur est mis de côté. Il propose pourtant une hypothèse stratégique déterminante : la différence est révolutionnaire.

Capture d’écran 2019-05-09 à 18.37.28