17 avril ~ emprunté la rue qu’a-rien-à-perdre-que-ses-chaînes

Acquis (plutôt qu’emprunté) ce jour une plaque de rue soviétique: «RUE PROLÉTAIRE».

Le comble pour un anarchiste hédoniste, n’ayant jamais été salarié de sa vie!…

(Je sens que ça va plaire à mon «fan-club»!)

Vous en trouverez d’autres, et de magnifiques lampes industrielles des années 30 sur le site Nikel Forms.