“L’État de droit”, ce sont les droits de l’État, par la Parisienne libérée