Comment la faculté de Tolbiac a été transformée en piège

Doc du Réel continue de suivre les mouvements sociaux, à Notre-Dame-des-Landes, à Nantes, et à Paris.

Cette vidéo, tournée à Tolbiac, montre comment les flics ont décidé d’empêcher les étudiants de tenir une assemblée générale après la manifestation contre la «Loi Travail», le 17 mars dernier, qui s’était dissoute non loin de là, place d’Italie.

Ça n’est pas la première fois que Tolbiac est transformée en une nasse par les flics. Les violences exercées, toutes relatives en comparaison avec d’autres épisodes du mouvement de la jeunesse de ces dernières années, mais évidemment disproportionnées (pour reprendre le langage des flics) avec l’événement (résistance comprise des occupants) montrent que l’État craint par dessus-tout une contagion du mouvement actuel. Au point de prendre le risque de la déclencher lui-même par une victime trop amochée de la violence de ses chiens…