GRÈVE DE LA FAIM AU CENTRE DE RÉTENTION DE RENNES

Rennes: Vendredi 19 février dernier, une jeune femme roumaine âgée de 18 ans a fait une fausse-couche en rétention, malgré ses demandes insistantes pour être conduite à l’hôpital.
Mardi 23 février, c’est un retenu sénégalais malade qui a tenté de se pendre. C’est son troisième séjour en rétention et la troisième fois qu’il est hospitalisé au CHRS de Rennes. Le juge administratif avait jugé son état incompatible avec l’enfermement lors d’un précédent placement.
Pour dénoncer ces drames, les retenus ont cessé de s’alimenter depuis ce matin. Ils réclament notamment «leur liberté et le respect de leurs droits fondamentaux»  dans un texte:
Capture d’écran 2016-02-25 à 11.54.23
Capture d’écran 2016-02-25 à 11.54.32
Capture d’écran 2016-02-25 à 11.54.43