Ces «petites fatalités têtues qui se croient des providences»…

« EN GÉNÉRAL, QUAND UNE CATASTROPHE PRIVÉE OU PUBLIQUE S’EST ÉCROULÉE SUR NOUS, SI NOUS EXAMINONS, D’APRÈS LES DÉCOMBRES QUI EN GISENT À TERRE, DE QUELLE FAÇON ELLE S’EST ÉCHAFAUDÉE, NOUS TROUVONS PRESQUE TOUJOURS QU’ELLE A ÉTÉ AVEUGLÉMENT CONSTRUITE PAR UN HOMME MÉDIOCRE ET OBSTINÉ QUI AVAIT FOI EN LUI ET QUI S’ADMIRAIT.

IL Y A DE PAR LE MONDE BEAUCOUP DE CES PETITES FATALITÉS TÊTUES QUI SE CROIENT DES PROVIDENCES. »

Victor Hugo

Claude Gueux *

Capture d’écran 2014-11-30 à 20.02.13

Les vœux de l’un

 

Les vœux de l’autre (ils datent de l’année dernière; vous verrez, à posteriori, c’est encore meilleur!)

Capture d’écran 2014-11-09 à 10.55.27

* Merci à Gilles et Fred qui m’ont offert ce livre.