Salut Gilbert!

Gueule en deuil

Gilbert ROTH, militant anarchiste, cambrioleur (retraité) et archiviste (etc.) est mort dans la nuit du 13 au 14 avril dernier chez un copain de Limoges. Il faisait étape vers le Salon du livre libertaire de Gand.

Pilier du Centre international de recherches sur l’anarchisme (CIRA) de Marseille, il sillonnait la France, et les pays voisins, le coffre de sa voiture bourré de bouquins.

La dernière fois que nous nous sommes croisés, je crois que c’était aux Journées libertaires de Pau en février 2012.

Un des premiers souvenirs que j’ai de lui, dans les années 1970, c’est d’avoir été le soutenir lors d’un procès pour une tentative de cambriolage dont il était accusé (heureusement, il en avait réussi beaucoup d’autres…).

Il y avait là Hellyette, sa compagne, le chanteur-mathématicien Évariste et le fantaisiste Léo Campion, qui témoignait, avec faconde et superbe. Il n’était plus tout jeune, et ça ne nous rajeunit pas.

La photo ci-dessous m’a été communiquée par l’ami Éric. Elle a été prise au CIRA Marseille en 2012.

Capture d’écran 2015-04-15 à 10.45.33

Je répare une omission :

Gilbert sera incinéré le lundi 20 avril 2015, à 11 h 30, au crématorium de Landouge (près de l’aéroport de Limoges).