Taule à Turin pour les No-TAV

Capture d’écran 2014-12-06 à 18.59.54

 

Quatre militants italiens contre la ligne de train à grande vitesse (TAV) Lyon-Turin ont été condamnés par la cour d’assises de Turin à 3 ans et demi de prison, pour le sabotage d’un chantier mené en mai 2013.

La cour n’a pas suivi les réquisitions du parquet ; elle a écarté l’inculpation de « terrorisme » qui aurait permis de multiplier la peine par trois.

Site du Comité No-TAV turinois.