État d’urgence: premières mesures, premières réactions (2005)

Ce court texte, mis en ligne en novembre 2005, voulait moquer l’atonie des «démocrates» devant les mesures d’exceptions prises par le gouvernement contre l’extension des émeutes consécutives à la mort de deux jeunes gens poursuivis par la police, dans un transformateur électrique.

Capture d’écran 2014-11-09 à 10.52.38

On apprend, de source généralement bien informée, que le cabinet du Premier ministre s’apprêterait à rendre publique une mesure provisoire d’interdiction de vente des véhicules automobiles.

Le processus (délicat) de la protestation démocrate.

Le processus (délicat) de la protestation démocrate.

Selon la même source, cette mesure serait prise en plein accord avec le ministère de l’Intérieur. « Puisque l’interdiction de la vente au détail de carburant ne suffit pas — aurait déclaré M. Sarkozy — nous allons les priver de bagnoles ! ».

Le président de la Fédération française des concessionnaires automobiles devait être reçu à Matignon ce jeudi 10 novembre.

Mme Marie-George Buffet, au nom du parti communiste de la place du colonel Fabien, a je cite « fermement condamné le récent coup d’État militaire, ainsi que l’usage des blindés en banlieue parisienne ».

Avant d’être hospitalisée en soirée, elle a annoncé (sous réserve) un rassemblement de protestation de 10 minutes dans la cour d’une mairie, dont l’adresse n’a pas été divulguée à la presse, pour raison de sécurité a-t-on précisé place du parti communiste.