Deux adolescents anglais poursuivis pour « lectures terroristes » (2007)

Capture d’écran 2014-11-09 à 01.10.45

Un adolescent de 17 ans a été arrêté le 1 octobre 2007 et traduit devant un tribunal anglais pour avoir été trouvé en possession de l’Anarchists’ Cookbook (Livre de recettes anarchistes).

Cet ouvrage est supposé contenir des recettes pour la fabrication d’explosifs.

Les poursuites sont fondées sur le Terrorism Act anglais adopté en 2000.

Très digne, le jeune homme s’est borné, devant la cour, à confirmer son nom et sa date de naissance.

Après une audience de quarante minutes, il a été remis en liberté sous caution, avec contrôle judiciaire. Il doit comparaître à nouveau le 25 octobre.

Un autre garçon, également âgé de 17 ans, a été, lui, placé en détention provisoire, sous les mêmes chefs d’accusation. Il doit également comparaître le 25 octobre 2007.

Dans les années 70, l’Anarchists’ Cookbook s’achetait librement aux États-Unis, ou en Europe par correspondance. S’agit-il d’une édition récente ou de copies d’une édition ancienne, l’histoire ne le dit pas.

Je ne crois pas que cet ouvrage soit le plus propre à faciliter la compréhension du monde d’aujourd’hui (encore qu’il contient peut-être des recettes autres qu’explosives pouvant se révéler utiles ; je ne l’ai jamais eu entre les mains).

Ce qui est certain, par contre, c’est que les poursuites engagées contre ces garçons – pour de mauvaises lectures – sont un symptôme parmi d’autres de la spirale de « terrorisation » du monde.

Nous aurons bientôt, hélas, tout loisir de constater les résultats du croisement de la paranoïa antiterroriste avec des lois délirantes comme la loi française contre la récidive.

Même Le Monde (13 octobre 2007) s’avise avec inquiétude que l’on peut être condamné à deux ans de prison ferme pour avoir volé un parapluie dans une voiture. Dingue !

On se souviendra utilement de certaines peines de prison ferme distribuées depuis des décennies en France à l’occasion de mouvements insurrectionnels (CIP, CPE, etc.).

Deux ans pour une chemise ramassée devant une vitrine brisée ou un parapluie. Combien pour un livre de recettes anarchistes ?

La BBC, probablement pour des raisons légales, n’indique pas l’identité des teenager anarchistes. C’est donc à deux anonymes que j’adresse ici un fraternel salut !

Capture d’écran 2014-11-09 à 10.52.38  Cette information est tirée d’une dépêche de BBC News, du 5 octobre 2007.